Radiozhead Index du Forum

Radiozhead
Si vous aussi vous ne supportez pas les peoples et que vous voulez les voire pendre au bout d'une corde durant l'event "Pipeul Survaïvore" alors rejoignez nous! (plus de renseignements sur hordes.fr Suivez toute l'actualitée de la séparation de Bryan et

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Event] Les barreaux de l'Asylum.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Radiozhead Index du Forum -> radiozhead -> radiozhead
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rivens
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2011
Messages: 219
Emploi evenementiel: Grand Scribe Tout Puissant
Localisation: Quelque part dans les étoiles.. entre la raison de la folie, et la vérité du mensonge.
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鷄 Coq

MessagePosté le: Ven 15 Juil - 15:53 (2011)    Sujet du message: [Event] Les barreaux de l'Asylum. Répondre en citant

En avant première....

Pierre regardait par la fenêtre les imposants nuages noirs dans le ciel, heureusement se dit il, ceux là  ne sont pas chargé de pluie.
Jane restait effacée, perdue dans ses mémoires, elle regardait le sol, la route avait laissé place à un sentier de terre, puis le sentier s'arréttait, ils roulaient dans l'herbe, puis la végétation se raréfia, jusqu'a ne laisser place qu'a un sol ingrat dénué de toute vie.
Le conducteur arrétta la voiture, au beau millieu de nul part.
Pierre sortit pour voire si quelque chose posait problème, le conducteur lui dit qu'il avait pour contrat de les accompagner jusque là, et il ne voulait pas s'aventurer plus loin.
Pierre émit un long soupir et demanda vers où se trouvait le manoir.
Le chauffeur leur indiqua tout droit de la main.
Pierre soupira de nouveau, remercia le chauffeur, et alla ouvrire la portière à Jane.
Jane soupira elle aussi, personne ne lui avait dit qu'elle devrait marcher! Et il n'y a même pas de porteur pour ses baggages!   Pierre est galant, mais n'est pas un surhomme pour autant!
Jane regarda le chauffeur remonter et déguerpir au triple galop... curieux autochtones , se dit elle, cette propriétée doit être le théatre de légendes locals...
Lorsque le chauffeur fut perdu de vue,  quatres hommes sortirent des dunes.
Deux d'entre eux s'emparèrent des baggages de Pierre et de Jane, le troisième, le plus petit vaint à leur rencontre et serra la main de Pierre en souriant.
_Vous devez être monsieur Haunting, je me présente, Jonhson,  Aaron Johnson, chef du service psychiatrique de l'Asylum, tout le personnel de l'hopital et moi même vous souhaitons la bienvenue.
Pierre fut surprit du physique de cet homme, maigre au visage blanc,et à la chevelue d'ivoire bien qu'il soit encore jeune.   Plus troublant encore, son oeil gauche avait une teinte bleue, et l'autre, vert. Le psychiatre se tourna alors vers Jane et lui fis le baise main.
_Je suis sincèrement navré mademoiselle Colins,  que nous n'ayons pû vous prévenir de ce désagrément... les habitants du village voisin, bien que très charmants, sont également très croyants... ne faites pas attention aux coutumes locales, bien que j'en sois passionné,  j'ai énormément de mal à toute les intégrer dans mon esprit.  Le proffesseur Fabius ne m'avait pas prévenu non plus que nous aurions la visite d'une si charmante jeune femme, je suis agréablement surpris, une surprises contre une autre, nous sommes quittes.
Le quatrième homme, un colosse, était resté en retrait, ses yeux braqués sur Johnson.
_Monsieur Johnson, il commence à se faire tard, et le ciel s'assombrit...sans vouloir être désobligeante...
_Ne vous enfaites pas mademoiselle Colins, (il claque des doigts) Yvan, Boris.    Nous serons arrivé avant le coucher du soleil,et ne vous en faites pas, il ne pleut jamais ici, d'où la sécheresse des lieux.
_vous n'avez pas de voiture? Pourtant ce serait bien utile pour éviter à vos hommes de transporter les baggages .... s'enquit Jane.
_Ne vous enfaites pas, ils sont fait pour ça,  et j'ai beaucoup de mal à me familiariser avec ces nouvelles technologies... et puis, une de nos devises est que l'exercice physique purifie le corps et l'esprit.
_Et n'avez vous pas peur que vos patients s'échappent? Etes vous totalement sûre de la suretée de votre établissement? Je ne vois aucune barrière, ni dispositifs de sécurité...
_Il n'y a pas à vous en faire, nos patients savent ce qui les attend dehors, et ce qui leur en coutera de nous quitter avant que sa thérapie ne soit complète. Nous voilà arrivé, mes amis.

L'Asylum, bien qu'elle puisse accueillir des centaines de malades, elle n'en comporte que dix, un énorme portail semble être le seul moyen d'accès pour rentrer ou sortir.  Deux colosses actionèrent une manivelle rotative, et telle un pont levis, la porte s'ouvrit.

_Bienvenus dans l'Asylum mes amis, j'éspère que votre séjour sera le plus agréable possible, vous aurez une chambre voisine, dans l'aile droite de la préfecture, je ferais monter vos baggages, je vous y accompagne?
_C'est aimable, mais nous aimerions pouvoir visiter les lieux en première instance.
_Je crains fort que ce ne soit possible pour le moment, monsieur Haunting, c'est l'heure de la sortie, et vous risqueriez de faire une mauvaise rencontre.
_V..vous laissez se ballader en libertée des malades mentaux dans les couloirs ?!
_Ne vous enfaites pas mademoiselle Colins, ils savent ce qui les attendent si ils désobéissent aux réglement.
_Vous croyez qu'un réglement les empécheras de me violer? !!!
_En effet, si vous continuez à porter des vêtements aguicheurs... je plaisante.  N'ayez pas peur de mes patients, seul un fou ne se plierait pas au réglement de l'Asylum.
_Ils sont tous fous dans cet établissement.
_Nous croyons qu'il n'y a pas de folies, juste des déviances mentales, nous devons les ramener dans le droit chemin. Et veuillez m'excuser, je dois retourner, mes patiients ont besoins de moi, si vous  avez besoin de quoi que ce soit, si vous trouvez quoi que ce soit au sujet de l'enquête, passez me voire à mon bureau.
Le docteur s'eclipsa, l'énorme colosse derrière lui.

_J'ai un mauvais pressentiment. Chuchota Jane.
_Ca doit être à force de trainer avec des tarés, qu'ils finissent par le devenir un peu aussi.... mettons nous vite au travail, qu'on puisse rapidement rentrer chez nous.
_Tu crois qu'il fait quoi à ceux qui désobéissent au réglement?
_je ne sais pas, mais on va le savoir bien assez tôt... allons nous reposer, je suis fatigué de marcher, je commence à entendre des voix moi aussi.
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 15 Juil - 15:53 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Radiozhead Index du Forum -> radiozhead -> radiozhead Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com